Logo de la Mairie de Castellane Commune de
Castellane

Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de Castellane

Campagne de fouille de 2019 dans le site de Petra Castellana

Campagne de fouille de 2019 dans le site de Petra Castellana 24 Jui

Vincent BUCCIO, chefr du Service Départemental d'Archéologie nous parle du site de Petra Castellana :

" Pour la quatrième année consécutive, le Service départemental d’archéologie des Alpes de Haute-Provence a organisé en juin une campagne de fouille à Petra Castellana. Cette année, la fouille a duré deux semaines, du 3 au 14 juin, et a mobilisé une équipe de huit personnes en moyenne (deux archéologues et six bénévoles). Le principal enjeu de cette campagne de fouille était de compléter les observations menées au cours des années précédentes, en donnant une vision d’ensemble de l’organisation du site. On commence aujourd’hui à percevoir les différentes fonctions de cette ville médiévale : habitations, ateliers, espaces de stockage… La question de l’approvisionnement du site en eau est très importante, et on a  bien peu d’éléments à ce sujet. La fouille a toutefois montré la présence du sol d’un bassin, peut-être destiné à collecter les eaux de pluie.

Le site de Petra Castellana est occupé au Moyen Âge à partir des XIe-XIIe siècles. Les textes révèlent qu’il est assiégé en 1262, et la fouille montre que les habitants, qui ont commencé à le quitter avant cette date, le désertent progressivement après cet épisode. Par la suite, et jusqu’aux années 1950, des terrasses de culture sont aménagées sur place. Elles ont, selon les endroits du site, endommagé les vestiges ou, au contraire, les ont fossilisés.

Deux visites guidées grand public ont été organisées pour les Journées nationales de l’archéologie, et plusieurs interventions à destination du jeune public (visite du site par le centre aéré de Saint-André les Alpes, par la classe de CE1-CE2 de l’école de Castellane, présentation du site aux collégiens).

En parallèle de la fouille, les travaux de consolidation du site (l’église Saint-André et le rempart) et de mise en place d’un circuit de visite ont commencé. Le site est interdit à la visite le temps du chantier, pour des raisons de sécurité. Il est demandé aux visiteurs de ne pas franchir ou contourner les clôtures, pour éviter de dégrader des murs déjà fragiles et pour respecter le travail de l’entreprise sur place."