Logo de la Mairie de Castellane Commune de
Castellane

Bienvenue sur le site officiel de la Mairie de Castellane

Vous êtes ici :
  1. Accueil
  2. La mairie à votre service
  3. Vie municipale
  4. L’intercommunalité

L’intercommunalité Alpes Provence Verdon, Sources de Lumière

La nouvelle intercommunalité Alpes Provence Verdon.

En application du nouveau Schéma Départemental de Coopération Intercommunale arrêté le 3 octobre 2016 par le Préfet des Alpes de Haute Provence, les cinq communautés de communes du Moyen Verdon, du Teillon, du Haut Verdon Val d’Allos, de Terres de Lumière, et du Pays d’Entrevaux ont fusionné au 1er janvier 2017 pour former la Communauté de Communes « Alpes Provence Verdon (CCAPV), Sources de Lumière ».

Ce nouvel Etablissement Public de Coopération Intercommunale (EPCI) regroupe 41 communes et compte une population d’environ 11 500 habitants. Représentant le quart de la superficie du département, le territoire est organisé autour des vallées du Verdon, de sa source au Grand Canyon, de l’Asse, de la Vaïre et du Haut Var, avec pour principaux bourgs centres Allos, Annot, Barrême, Castellane, Entrevaux et Saint André les Alpes.

Les instances de décision de la nouvelle Communauté de Communes ont été mises en place en janvier, lors des premières réunions du Conseil Communautaire qui a élu M. Serge PRATO comme Président de la CCAPV. Au sein des 60 membres que compte l’assemblée, la représentation des communes varie, en fonction de leur poids démographique, d’un à sept délégués. Plusieurs commissions ont également été mises en place, au sein desquelles les élus travaillent sur des thématiques spécifiques (enfance-jeunesse, sport-culture-patrimoine, développement économique, environnement, etc.).

Sur l’année 2017, la CCAPV se substitue aux cinq anciennes communautés des communes pour mettre en œuvre les compétences que celles-ci exerçaient auparavant, avec pour objectif principal le maintien des services de Hproximité. Les élus disposent en revanche d’un délai d’un an à compter du 1er janvier pour choisir les compétences optionnelles (écoles, habitat, sentiers de randonnée…), et de deux ans maximum pour les compétences facultatives (voirie, éclairage public, petite enfance…), qui seront gérées par le nouvel EPCI ou rendues aux communes.

Après un début d’année 2017 consacré principalement à l’installation de la gouvernance, à l’organisation des services (130 agents) et à la mise en place opérationnelle de la structure, la CCAPV a dernièrement approuvé les différents budgets qui traduisent ses activités. Il est à noter que le budget général a pu être voté sans augmentation des taux d’imposition qui avaient été notifiés à l’EPCI. De même, le budget annexe Ordures Ménagères s’appuie sur des montants de redevances identiques à ceux pratiqués dans les anciennes intercommunalités.

La CCAPV dispose aujourd’hui des bases pour consolider le projet communautaire à l’échelle du nouveau territoire.